Percorsi Trekking Isola d'Elba

HOME  >  BIKEHÔTEL & SPORT  >  TREKKING  >  CHEMINS

CHEMINS DE TREKKING

Pour découvrir la grande histoire de cette belle île, nous vous montrons quelques chemins touristiques dans l’ouest de l’île.
Les propositions viennent de la publication «Walking in the park» (download en format PDF). C’est un guide très utile, développé en collaboration avec l’Association de la Costa del Sole (le consortium de Capo Sant’Andrea et Legambiente) et géré par le Parc National de l’archipel toscan.

FETOVAIA ET SECCHETO

1) Le chemin des bergers
Le départ est à Fetovaia, à côté de l’arrêt de bus, sur la chemin touristique numéro 35. Sur ce chemin vous trouverez des restes de carrières de granit. Dans cet environs, l’histoire de l’homme est longue, car les restes humaines du temps préhistoire étaient bien conservées. On montant ce chemin, vous profiterez d’une très belle vue panoramique. Arrivé à la Piane del Sughera, nous vous conseillons de prendre la direction du numéro 34, de Vallebuia-San Piero. Après avoir profité de beaucoup de vues panoramiques (Fetovaia, Seccheto, Marina di Campo, Pianos, Montecristo et pendant les belles journées la Corse, l’Argentario et Giglio) vous arriverez à Pietra Murata et de là vous aller prendre le sentier numéro 30. Après quelques centaines de mètres, vous croiserez une vieille cabane de berger («caprile»). La route est assez facile et la vue sur le monte Cabanne magnifique. Entre les montagnes et les vallées, les ruisseaux et les fougères se trouve le lieu magique Macinelle. C’est un petit village avec beaucoup de «Caprili». Vous pourrez vous arrêter et vous reposer en vous laissant observer par des mouflons et par des faucons. Après avoir fait une petite pause, une courte descente vous emmènera sur la dernière ligne de le chemin niméro 30 jusqu’à l’embranchement de Bivio della Grottaccia. De là, vous aller prendre le chemin numéro 31 et après le numéro 8 dans la direction Mura, ou bien vous aller prendre directement le numéro 8, le chemin plus court, pour Fetovaia et Seccheto. Nous vous recommandons de continuer sur le chemin numéro 31. Le chemin est plus long mais plus facile et en descendant sur le chemin numéro 35 vous verrez encore d’autres «caprili».

Degré de difficulté: difficile
Temps de marche: 7 heures
 

2) Seccheto – Fetovaia
AVous suivrez un petit chemin asphalté depuis Seccheto en direction de Vallebuia. Après vous suivrez les indications pour le chemin numéro 37. Ensuite, vous quitterez le village et vous vous retrouverez dans la nature de la Méditerranée. C’est un chemin court avec des petits segments de montée difficiles. Dès que vous avez atteint la croisée par le chemin 35, tournez à gauche vers la descente (ça c’est la première partie du parcourt précédente) qui vous amènera à Fetovaia.
La deuxième partie dure environ 1h / 1h30. Découvrir la beauté de cette zone côtière est plus difficile. Attention, sur certaines cartes routières sur l’île, manquent encore le numéro 37 (et aussi certains autres numéros) car ils ont été ouvertes récemment à la demande de la Costa del Sole.

LA VALLÉE DE POMONTE

1) Pomonte – La Grottaccia – Le Mura – Monte Cenno – Monte Orlano – Pomonte
Vous partirez à Pomonte, traverserez le pont en béton et monterez la vieille route qui reliait les vignobles. Vous vous retrouverez au milieu d’un paysage, construit entièrement par l’homme : des vignobles et des vergers. Si vous regarderez attentivement, vous allez découvrir, que ces vignobles sont seulement une petite partie de l’ensemble. Ce qui a été formé pendant des siècles, et qui a été négligée après le départ de ses gents. Regardez autour de vous et vous pourrez voir des signes d’une civilisation vieille, qui a marqué la montagne, maintenant couverte de la MACCHIA Méditerranée et des bois. Suivez les signes du chemin numéro 9: Après avoir monté des escaliers plutôt raides et avoir marché une première partie, la route deviendra plus facile. Après avoir traversé le petit ruisseau Porterogna vous trouverez le premier bâtiment antique. De là, vous trouverez rapidement une forêt des châtaigniers et vous traverserez un deuxième petit ruisseau. Là, il y aura une montée courte, mais dure. Nous vous conseillons de faire quelques pauses et de prendre cette monté très calme et de profiter de la vue sur Pomonte qui montre de façon concluante les montagnes de la Corse. Continuez d’aller tout droit jusqu’à l’entrepôt de Poio et de là, après une petite distance à plat, vous arriverez à un ruisseau qui va couler sur votre droite. En descendant la vallée, vous allez traverser le ruisseau plusieurs fois. Vous vous trouverez dans la partie plus pittoresque de la vallée du point vue d’un naturaliste : Beaucoup de fougères, des châtaigniers, des cascades et quelque places ombragées. Ici, il vaut de la peine de faire une pause et de manger quelque chose, car après la pause, vous vous rendrez sur une pente raide qui vous amènera à Grottaccia. Vous vous trouverez près de l’église San Biagio. Cette église a protégé les gents pendant la guerre au Moyen Age. Au sommet de la colline, vous trouverez une ramification. Si vous tournerez à gauche, vous arriverez au numéro 8, le chemin qui vous amènera à Le Filicaie et au sommet du Monte Capanne. Le chemin numéro 30 vous amènera à Macinelle et après à San Piero. Mais nous vous conseillons de prendre le chemin numéro 31 en direction de La Matura, un lieu avec beaucoup de « caprili » (des cabanes pour les bergers). Ça c’est la zone avec les restes d’un berger qui a monté tout le Monte Capanne avec ses moutons. Il nous a laissé quelques igloos en granit. Après le Monte Orlano, la descente sera rapide et vous vous retrouverez dans un environnement de garrigue, entre des kystes, des ajoncs, du romarin et de lavande. Après avoir traversé des rochers de granit, vous descenderez entre les vignobles (en vous tenant sur le côté droit) en direction du chemin numéro 9 pour Pomonte.

Degré de difficulté: difficile
Temps de marche: 6 heures

LE GRANIT

1) San Piero – Cave di Granito – Molino di Moncione – Vallebuia-Seccheto – Cavoli – San Piero
C’est un voyage pour traverser l’histoire, la culture et le travail de l’île d’Elbe, une culture de granit qui est toujours essentiel dans cette zone. Le départ est à San Piero, depuis la vieille ville en direction de la zone du terrain du sport en prenant le chemin numéro 35 sur la hauteur du grand « caprile », construit sur les rochers. Après une montée facile, vous verrez au dessous de vous la grande carrière (il Cavone di San Piero). La carrière est toujours intacte et a rendu fameuse cette île avec le granit. Vous allez prendre un chemin plat, le long d’un petit plateau vers Moncione. Vous arriverez à un moulin, le plus grande et le plus beau de l’île d’Elbe. Il est encore intact et vous pourrez voir la machinerie pour les céréales. De Moncione vous devrez prendre la descente vers la gauche, par le chemin pour les vététistes. Avec des petits détours vous arriverez dans les colonnes de granit, cachée entre les kystes. C’est un lieu très important pour l’archéologie.
Après vous reviendrez sur le chemin principal et continuerez le long des vieux vignobles et les champs abandonnés de la Costa dello Svizzero, jusqu’à la zone de Pradazzo, au dessus de Vallebuia. Une fois arrivé sur la route principale, vous continuerez la descente de la rue en direction de Seccheto. A la deuxième croisée vous pourrez trouvez des autres objets archéologiques. Il s’agit d’une colonne de granit antique. C’est la zone où le granit a été transporté au bord de la mer pour arriver d’abord le Rome antique et ensuite la Pisa della Repubblica Marinara, qui a dominé tout l’île d’Elbe. La route est déjà asphaltée est elle vous emmènera en peu de temps à Seccheto. Nous vous recommandons de passer par la route côtière, mais vous pourrez également prendre les chemins touristiques pour arriver à La Nave. Après avoir passé Cavoli, vous aller prendre le chemin asphalté pour arriver à Le Fromiche. Vous devrez marcher presque jusqu’à la fin de la route et puis tourner à droite à la hauteur d’un bar. Après quelques mètres vous trouverez une grande pierre étrange qui s’appelle La Nave. La Nave est un artefact de granit magnifique et immense. Certains prétendent qu’il venait des Romains et d’autres disent qu’il s’agissait d’un fonts baptismal du peuple de Pise. Des autres encore disent que cette Nave était prévu pour faire une fontaine à Florence.
Après vous continuerez le long du chemin qui vous mènera à Castangoli et après à la rue principale. Ici vous trouverez des petites carrières de granit actives. Cette rue vous amènera jusqu’à San Piero. Il vaut de la peine de visiter San Piero, parce que dans son village historique il y a une belle vue sur la bai de Marina di Campo. Ici, tout le monde parle du granit, qui à façonné la vie de cette petite ville et qui a encore aujourd’hui un grand rôle économique et social dans cette région de l’île d’Elbe.

Degré de difficulté: facile
Temps de marche: 5 heures

MONTE CAPANNE

1) Calanche
Les chemins que nous vous proposons sont atteignables depuis la Costa del Sole en traversant le chemin numéro 8, de Caposantandrea en direction de Monte Perone, ou bien vous atteignez Pomonte avec les numéros 9 ou 3. Cette route commence sur la place Monte Perrone. Vous aller prendre la rue principale jusqu’au Monte Capanne et après vous croiserez le chemin 5 et le Caprile de Monte Maolo. Nous vous conseillons de monter la direction à la croisée. Attention: Il s’agit d’une route très difficile. Ne montez jamais quand c’est mouillé. Vous aller monter les Calanche jusqu’à une croisée. Après vous prendrez la direction à la gauche vers Capanne. Vous vous trouverez sur la crête rocheuse qui divis l’île d’Elbe. La végétation est clairsemée avec des arbres et des arbustes bas. Le chemin après, jusqu’à Malpasso est assez facile. A la croisée avec le chemin numéro 8 vous serez arrivés au pied de la plus haute montagne de l’archipel toscan. A droite il y a le chemin numéro 5. Ce chemin ombragé avec des chênes et de pins vous ramènera au point du départ.

Degré de difficulté: dur, avec un passage difficile
Temps de marche: 2 / 3 heures
 

2) Crinali del Capanne
Dans la première partie, à la croisée de Malpasso, le chemin est le même que ci-dessus, mais maintenant vous devrez continuer sur le chemin vers le sommet du chemin numéro 00 en direction de Monte Capanne. La montée le longe du chemin indiqué est très exigeant et vous emmènera vers les antennes de la plus haute montagne de l’archipel toscan (1019 mètres). Nous vous conseillons de faire une pause et d’admirer le panorama magnifique qui balaie la côte toscane, tout l’archipel et la Corse. De retour sur le chemin suiverez les signaux rouges et blancs. Ne quittez jamais les chemins touristics et n’allez jamais faire du randonnée quant il y a du brouillard ou de la pluie. C’est vraiment dangereux. L’itinéraire est indiqué sur le granit, avec des marches sur la crête, des pentes abruptes et des sentiers difficiles sur les rochers. Mais ici au sommet c’est très beau. Vous vous trouverez au cœur du parc secret et sauvée. Et puis, après la Galera, le chemin deviendra plus facile jusqu’à l’embranchement pour le Monte di Cote. Ici vous aller refaire une pause pour reposer vos jambes, parce qu’il vous attendra une longue descente vers un chemin étroit, le long de la Marciana numéro 10. Quand vous atteindrez la première croisée, tournerez à droite sur le chemin 28 (sur certains cartes touristiques c’est toujours marqué comme 10/a). C’est une descente facile entre des chênes et des pins. Puis, continuerez tout droit sur le chemin numéro 6. Vous vous trouverez sur le chemin de la course Marcianella qui a toujours lieu à la fin du printemps. Ce chemin de granit vous mènera le long du Monte Capanne. Pour revenir aux Monte Capanne, vous pourrez prendre le chemin numéro 1 ou bien à la croisée le chemin numéro 2 où vous verrez une belle «Caprile». à la prochaine croisée vous devrez tourner à gauche. Vous vous trouverez sur le chemin pour aller vers les dalles de granit, qui vous amènera sur le chemin numéro 5 sur le Monte Perone.

Attention: C’est interdit de cueillir les fleurs!!!!

Degré de difficulté: cette route exige de l’expérience et de la préparation.
Temps de marche: une journée entière, en se laissant un certain nombre d’arrêts. N’oubliez pas de prendre assez de la nourriture.

CHIESSI

1) Il Semaforo
De Chiessi vous devrez passer le pont, le long de la route en direction de Marciana. Allez prendre le chemin 25, l’ancien chemin des vignes. Continuerez le long du chemin du ravin Tofinchino. La montée sera exigeante, mais pour ce que vous verrez il vaut de la peine de transpirer un petit peu. Après un chemin rural vous atteindrez une crête rocheuse. La route deviendra plus variée y compris des genêts, des arbousiers et du romarin. Vous atteindrez une croisée: si vous voulez vous pourrez visiter le phare (La vue sur la Corse et Patresi est très belle). Tournez à gauche et passez par le genêt. Et puis tournerez à droite en direction de Troppolo. Après vous tournerez de nouveau à droite jusqu’à Pomonte / Chiessi (chemin touristique numéro 3).
A partir de là, le chemin (presque toujours en descendant) est facile. A la croisée avec le numéro 4 vous pourrez aller à la recherche des ruines de l’église romane de San Bartolomeo (XII siècle). Ceux-ci étaient presque totalement détruits par des pirates au XVI ème siècle. Mais la région conserve aussi des traces d’un ancien village du temps préhistoire. Vous pourrez revenir sur la route 3 et descendre en direction de Chiessi.

Degré de difficulté: dur
Temps de marche: 5 heures
 

2) Capo la terra
Nous vous proposons un tour court et difficile (4 km) qui a été rouvert en automne 2001. Le départ est sur la place de l’église de Chiessi. Montez les escaliers de granit entre les maison jusqu’au chemin numéro 3. Suivez le chemin numéro 3 pour quelques centaines de mètres. A la première croisée tournez à gauche. La route deviendra plus facile. Vous aller traverser des vignobles abandonnés. Au dessous de vous il y aura le ruisseau Gneccarina. A la prochaine croisée tournez à gauche et descendez le chemin en direction du ruisseau. Après l’avoir traversé vous devez monter un chemin, par préférence en ralentit le pas. Comme récompense vous obtiendrez une vue magnifique sur la valle de Chiessi. Continuez jusqu’à un vieux hangar. Suivez le chemin entre les genêts jusqu’à ce que vous traverser les deux murs. Descendez le chemin jusqu’à Chiessi.

Degré de difficulté: dur
Temps de marche: 2 heures

I LUOGHI DELLA FEDE (les lieux de l’adoration)

1) Poggio – San Cerbone – Madonna del Monte
Le départ est au cimetière / forteress de Poggio (à mi-chemin entre le village et l’établissement du minéraux Napoléon). Nous vous recommandons de passer la barrière qui empêche l’accès aux voitures, pour atteindre l’ermitage de San Cerbone (construit en 1407). Ici vous pourrez faire une petite Pause dans l’ombre de cette église qui a été restaurée récemment. Puis, descendez la colline (chemin numéro 1) et après une centaine de mètres vous tournez (à la croisée) à gauche. Après avoir traversé le San Cerbone, montez la route pour atteindre le chemin numéro 6. Vous vous trouverez sur la route de Pedalta, un chemin simple qui vous mènera à Marciana. Attention: Ne vous approchez pas à la ruche. En bas il y a un croisée. Ici vous tournerez à gauche et suivrez les indications pour la Madonna del Monte. Ce chemin se passera par des escaliers.

Le chemin Marciana, Pedalta, San Cerbone est également recommandé pour les vététistes.

Degré de difficulté: facile
Temps de marche: 3 heures

Nous recommandons lors du retour à Poggio, Marciana pour aller sur la route.
 

2) le Chiese romaniche (les églises romanes)
Facciamo uno strappo alla regola: vi proponiamo un percorso tutto su asfalto, ma con salite molto impegnative.
Nous faisons une exception en vous proposant un chemin sur l’asphalte avec une montée difficile.
Commencez à San Piero à Campo nell’Elba à côté du Belvedere, à proximité des murs du fort (San Pietro et PaoloXII) de l’année 1400. Quittez San Piero à gauche en direction de Monte Perone, mais avant vous faites un détour à Sant’ilario (probablement le village mieux entretenue de l’île). Sant’llario a une tour, la Torre Pisana (XII). Quittez Sant’llario et revenez à San Piero et montons le chemin en direction de Monte Perone. Sur ce chemin vous trouverez la tour de San Giovanni. De là, vous pourrez choisir, si vous souhaitez de faire un détour à l’église de San Francesco ou d’aller directement à l’église romane-pisane de San Giovanni (XII).
Maintenant, vous marcherez vers le sommet du Monte Perone et là vous profiterez d’une petite pause dans l’ombre. Après vous descendrez le chemin en direction de Poggio et puis Marciana Marina. A la première croisée pour Marciana Marina montez la rue pour voire l’église romane de San Lorenzo (XII), qui a été détruit en 1553 par les pirates.